top of page

Ethel Seath : peintresse et graveuse (5 février 1879 - 10 avril 1963)

Dernière mise à jour : 7 mars 2022

En 1896, après avoir complété ses études secondaires, elle débute une carrière d’illustratrice commerciale pour le journal Montreal Witness puis pour le Montreal Star. Elle poursuit sa formation en art visuel à l’Art Association of Montreal et réalise par la suite des stages, formations et voyages de dessins. En 1903, Ethel Seath est la première et unique femme incluse dans l’exposition organisée par la Newspaper Artists’ Association.


L’année 1917 marque ses débuts en tant que professeure d’art à l’école privée The Study, un poste qu’elle occupe pendant plus de 45 ans.



En plus d’être une membre fondatrice du Groupe de Beaver Hall, Ethel Seath est aussi membre du Canadian Group of Painters et participe à plusieurs expositions locales et internationales. Ses œuvres en tant que peintresse et graveuse sont présentées à l’Exposition universelle de New York en 1939 et à l’exposition Un siècle d’art canadien à la Tate Gallery de Londres.


Ses œuvres font parties des collections de plusieurs institutions dont le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée des beaux-arts de l'Ontario.


Crédit :

1. Interior, Ethel Seath, aquarelle.

2. Winter Walk, Ethel Seath, peinture à l'huile.

3. Summer Landscape, Eastern Townships, Ethel Seath, peinture à l'huile..

4. Wheat fields, Ethel Seath, peinture à l'huile..

5. Ethel Seath, source inconnue, WikiCommons.



Sources :

Canadian Women Artists History Initiative, Concordia University, Seath, Ethel.

Heller, Jules et Nancy G. Heller. North American Women Artists of the Twentieth Century: A Biographical Dictionary, Routledge, 2013 (anglais).

Meadowcroft, Barbara. Painting Friends: The Beaver Hall Women Painters, Montreal, Véhicule Press, 1999 (anglais).

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page