top of page

Frida Kahlo (6 juillet 1907 ou 10 juillet 1910 - 13 juillet 1954)


Peintresse. Elle est née le 6 juillet 1907 au Mexique dans la maison bleue construite par ses parents quelques années plus tôt et est devenue un musée à sa mémoire après son décès survenu en 1954.


À l’âge de quinze ans, Frida Kahlo modifie sa date de naissance pour le 10 juillet 1910, correspondant au début de révolution mexicaine. C’est aussi à cette année qu’elle est acceptée à la prestigieuse Escuela Nacional Preparatoria, l’un des meilleurs établissements scolaires du pays. Elle souhaite alors poursuivre des études en médecine.


Le 17 septembre 1925, l’autobus qu’elle prend pour rentrer à la maison après les cours fait une sortie de route et percute violemment un tram, causant plusieurs morts. Frida Kahlo est gravement blessée : elle doit rester alitée trois mois puis porter un corset en plâtre les neuf suivants. C’est durant sa convalescence qu’elle commence à peindre. Sa mère l’encourage en lui fabriquant un chevalet adapté à ses besoins ainsi qu’un baldaquin au-dessus de son lit avec un miroir lui permettant d’utiliser son reflet comme modèle vivant pour ses œuvres.


Cet accident est la source de deux thèmes récurrents dans l’œuvre de l’artiste, soit l’impossibilité de donner naissance et l’autoportrait. Le corpus de l’artiste est composé de 143 tableaux, dont 55 autoportraits. Ils ont pour sujet l’identité, les membres de la famille, la souffrance physique ou émotionnelle, la mort, la culture mexicaine et ses idées politiques. Les thèmes de Frida Kahlo mélangent le personnel et le politique.


Elle est de son vivant devenue un symbole du Mexique et une véritable icône populaire après sa mort en 1954. Elle fait partie des artistes dont le travail est distillé dans l’imaginaire populaire et dont l’iconographie est facilement reconnaissable. Ses autoportraits au célèbre monosourcil, ses tresses, son corset et ses références au folklore mexicain sont autant d’éléments typiques de son univers visuel bien intégrés aujourd’hui dans la culture occidentale et transcendant les musées, galeries et cours d’histoire de l’art.


Sa pratique de l’autoportrait est particulièrement captivante, car elle va au-delà de la simple reproduction du réel. Son image constitue un point d’ancrage et une porte d’entrée afin d’exprimer des émotions, mais aussi des idées importantes pour elle en tant qu’artiste et femme. Ses autoportraits sont à la fois l’incarnation de son image corporelle très concrète, mais se veulent aussi des symboles et références plus abstraites. Leur ensemble est chargé d’émotions qui permettent aux spectatrices et aux spectateurs de connecter avec ses œuvres de façon à la fois rationnelle et ressentie.



La fille, petite-fille et arrière-petite-fille de Cristina Kahlo, la sœur de Frida, ont fondé en 2007 une compagnie qui gère les droits d’auteurs hérités de l’artiste ainsi que la promotion de l’image de la créatrice. Sa maison d’enfance, où l’artiste est retournée vivre après le décès de son père, est aujourd’hui un musée où il est possible de voir des œuvres de Frida Kahlo ainsi que de son conjoint, des photographies témoignant de la vie de l’artiste, des objets ayant appartenu à la créatrice, ainsi que des sculptures précolombiennes et des œuvres issues de l’art populaire mexicain.



L’œuvre de Frida Kahlo a fait l’objet de rétrospectives importantes comme celle présentée au musée de l’Orangerie à Paris en 2014 ou au Victoria and Albert Museum en 2018. L’œuvre de Frida Kahlo est remplie de détails dont le vibrant « viva la vida » peint au cœur du dernier tableau qu’elle a réalisé avant sa mort. Viva Frida!





Crédit :

1. Frida Kahlo, Archives Bettman, Getty Images (date inconnue).

2. Autoportrait au collier d'épines et colibri, 1940, peinture à l'huile sur toile, 61.25 x 47 cm, Frida Kahlo,

3. Autoportrait à la frontière du Mexique et des États-Unis, 1932, peinture à l'huile sur métal, 31 x 35 cm, Frida Kahlo.

4. Pitahayas, 1938, peinture à l'huile sur métal, 25.4 x 35.6 cm, Frida Kahlo.

5. Les Deux Bridas, 1939, huile sur toile, 175 x 175.5 cm, Frida Kahlo, photo Nickolas Muray, archives Arkansas Times


Sources :

Frida Kahlo, Google Arts & Culture

The Life and Time of Frida Kahlo , documentaire réalisé par Amy Stechler, 2005, disponible sur PBS.


Écoutez l'épisode de notre balado Matrimoine Oui! Frida Kahlo x Cara Carmina disponible sur le site de CISM-FM et sur la plateforme d'écoute Spotify.

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page